Politique

En Mauritanie, cinq questions pour comprendre « l’affaire Aziz »

Le procès de l’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz s’ouvrira le 25 janvier à Nouakchott. Un dossier très sensible qui a connu moult rebondissements.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 10 janvier 2023 à 17:01

Le procès de l’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz s’ouvrira le 25 janvier à Nouakchott. © Montage JA

LE DÉCRYPTAGE DE JA – Le retrait du passeport de Mohamed Ould Abdelaziz par la police, le 4 janvier, à l’aéroport de Nouakchott a remis en lumière, à l’étranger, « le dossier de la décennie ». Alors que la perspective d’un procès semblait s’éloigner, l’ancien président sera finalement jugé pour corruption le 25 janvier.

Il s’agit d’un événement sans précédent en Mauritanie, qui a certes déjà condamné l’un de ses anciens dirigeants mais jamais pour des faits similaires. Surtout, « Aziz » a toujours promis de faire à la barre de grandes révélations sur son affaire, qu’il estime montée de toutes pièces par le pouvoir de son successeur, Mohamed Ould Ghazouani.