Mauritanie

Mauritanie : la Snim peut-elle s’éviter un sort « à la Sonatrach » ?

La Snim ambitionne de doubler sa production de minerai de fer à 24 millions de tonnes.

Mauvaise gestion, affaires de malversations et de détournement… Si le fleuron industriel du pays, porté par le cours mondial du minerai de fer, affiche d’ambitieux objectifs, le scepticisme est de mise chez les observateurs quant à la réussite de son plan de développement stratégique.

Mauritanie : la Snim peut-elle s’éviter un sort « à la Sonatrach » ? Jeune Afrique

Politique

Economie

Société

Culture

Sport

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte