Soudan

« Tu mourras à 20 ans », fabuleuse ode à la liberté

Le réalisateur soudanais Amjad Abu Alala, aux côtés d'Emir Kusturica, président du jury de la Mostra de Venise, le 7 septembre 2019.

Adapté d’une nouvelle d’Hammour Ziada, « Tu mourras à 20 ans » relate l’existence de Muzamil, condamné à une mort précoce par des croyances archaïques. Très remarqué, ce premier long-métrage du cinéaste soudanais Amjad Abu Alala a notamment été primé à la dernière Mostra de Venise.

« Tu mourras à 20 ans », fabuleuse ode à la liberté Jeune Afrique

Politique

Economie

Société

Culture

Sport

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte