Soudan du Sud

Soudan du Sud : toujours pas de gouvernement d'union nationale, Washington rappelle son ambassadeur

Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir (à droite), serre la main de Riek Machar, un chef rebelle qui redevient son vice-président, sous les yeux du président ougandais Yoweri Museveni, le 7 juillet 2018 à Entebbe.

Les États-Unis ont rappelé leur ambassadeur au Soudan du Sud pour « réexaminer » les relations avec ce pays, en guerre après l’échec à former un gouvernement d’union nationale dans les délais prévus, a annoncé lundi le département d’État américain.

Soudan du Sud : toujours pas de gouvernement d'union nationale, Washington rappelle son ambassadeur Jeune Afrique

Les dernières actus

Politique

Economie

Société

Culture

Sport

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte