Politique

Bédié l’insubmersible : fragilisé et critiqué, le patron du PDCI tient bon

Henri Konan Bédié, lors d’un meeting du PDCI, à Yamoussoukro, le 19 octobre 2019.

Malgré l’échec de sa stratégie à la présidentielle de 2020, le vieux chef, imperméable aux critiques, refuse de lâcher les rênes du PDCI. Au risque de voir les jeunes déserter ses rangs.

Bédié l’insubmersible : fragilisé et critiqué, le patron du PDCI tient bon Jeune Afrique

Economie

Dossiers

Idées

Jeune Afrique TV

Maghreb & Moyen-Orient

Afrique de l'Ouest

Afrique centrale

Culture

Société

Sport

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

3098_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte