Santé

Un mariage, un enterrement : comment Blida est devenue le premier foyer de contagion en Algérie

Mercredi 25 mars, la mort d’un ambulancier âgé de 50 ans de l’hôpital de Boufarik a provoqué l’émoi.

Depuis la détection des premiers cas de coronavirus lors d’un mariage, mi-février, la « ville des roses » est devenue le principal foyer de la pandémie en Algérie.

Un mariage, un enterrement : comment Blida est devenue le premier foyer de contagion en Algérie Jeune Afrique

Emploi & Formation

Economie

Dossiers

Idées

Jeune Afrique TV

Maghreb & Moyen-Orient

Afrique de l'Ouest

Afrique centrale

Culture

Société

Sport

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte