International

Affaire Eni-Shell au Nigeria : accusé de corruption, le patron d’Eni joue son avenir à la barre

Claudio Descalzi est le directeur général du groupe italien ENI, actif dans une quinzaine de pays africains.

Claudio Descalzi, qui risque huit ans de prison, nie toute action illégale lors d’une transaction au Nigeria. Le dirigeant de la major italienne présente sa défense dans l’un des plus importants procès pour corruption de l’histoire de l’industrie pétrolière.

Affaire Eni-Shell au Nigeria : accusé de corruption, le patron d’Eni joue son avenir à la barre Jeune Afrique

Politique

Economie

Société

Culture

Sport

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte