Tunisie

Ridha Belhaj : « Il est important de réunir la famille tunisienne centriste »

Ridha Belhaj, ancien ministre directeur du cabinet de Béji Caïd Essebsi, ici en 2015.

En Tunisie, après leur échec aux élections de 2019 des figures de la famille centriste tentent de nouveau de s’unir. Ils gonfleront dimanche les rangs du parti Amal Tounes de l’ex-ministre Selma Elloumi Rekik, pour le renouveler. Parmi eux, Ridha Belhaj, ex-cadre de feu Nidaa Tounes.

Ridha Belhaj : « Il est important de réunir la famille tunisienne centriste » Jeune Afrique

Politique

Economie

Société

Culture

Sport

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte