Togo

Touché mais pas coulé : au Togo, Jean-Pierre Fabre veut croire en ses chances de revanche politique

Jean-Pierre Fabre, le leader de l’Alliance nationale pour le changement (ANC).

Jean-Pierre Fabre, détrôné par Agbéyomé Kodjo de son statut « d’opposant numéro un » à l’issue de l’élection présidentielle togolaise de février, espère parvenir à remobiliser ses troupes une fois la crise sanitaire passée.

Touché mais pas coulé : au Togo, Jean-Pierre Fabre veut croire en ses chances de revanche politique Jeune Afrique

Politique

Economie

Société

Culture

Sport

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte