Guinée

Guinée : les dessous du bras de fer entre Alpha Condé et l’opposition

Le président, à Kankan, le 22 novembre 2019.

Le 1er mars, les électeurs seront appelés à élire leurs nouveaux députés et, surtout, à valider la réforme constitutionnelle que leur soumet Alpha Condé. À moins qu’ils ne préfèrent suivre les consignes de boycott de l’opposition. Décryptage.

Guinée : les dessous du bras de fer entre Alpha Condé et l’opposition Jeune Afrique

Politique

Economie

Société

Culture

Sport

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte