Guinée

Guinée : le bipartisme, solution contre le vote ethnique ?

Des civils et des soldats font la queue pour voter à Conakry, à l'occasion du premier tour de l'élection présidentielle, le 18 octobre 2020.

Au lendemain d’un scrutin présidentiel marqué par des violences, sur fond d’instrumentalisation politique des appartenances ethniques, le mouvement « Guinée avant tout » propose d’instaurer le bipartisme. Mais l’idée a ses détracteurs.

Guinée : le bipartisme, solution contre le vote ethnique ? Jeune Afrique

Politique

Economie

Société

Culture

Sport

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte