Angola

Angola – Vera Daves : « Le FMI ne nous dicte pas notre conduite »

Vera Daves, ministre angolaise des Finances

Cours du pétrole au plus bas, chute de la demande chinoise, épidémie de Covid-19… L’économie de l’Angola est aujourd’hui très mal en point. Mais, pour la ministre des Finances, Vera Daves, la tempête ne doit pas empêcher le pays de se réformer.

Angola – Vera Daves : « Le FMI ne nous dicte pas notre conduite » Jeune Afrique

Politique

Economie

Société

Culture

Sport

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte