Orange finalise le rachat de Tigo en RDC

Intérieur de l'agence de Orange Sonatel des Almadies à Dakar, le 25 novembre 2013. © Sylvain CHERKAOUI / JA

L'opérateur télécoms français, déjà présent en RDC depuis 2012, a complété le rachat de la filiale locale du luxembourgeois Millicom (marque Tigo). Une opération qui a coûté 160 millions de dollars.

Orange a annoncé ce jeudi 21 avril avoir complété l’acquisition de 100 % de l’opérateur télécoms Tigo RDC (marque commerciale du luxembourgeois Millicom) en RDC. Le coût de ce rachat est de 160 millions de dollars en numéraires, avait indiqué le géant français des télécoms en février dernier.

Avec cette acquisition, Orange consolide sa position en RDC où le groupe français s’est installé en 2012 depuis le rachat des activités de Congo Chine Télécom, pour un montant de 143 millions d’euros.

Orange RDC a connu une croissance solide depuis trois ans, passant de 1,79 millions d’abonnés fin 2013 à 5,27 millions d’abonnés fin 2015, tandis que son chiffre d’affaires progressait de 62 millions d’euros à 149 millions d’euros l’an dernier. Tigo RDC pour sa part revendiquait près de 6 millions d’abonnés et la troisième place en RDC.

Suite à la prise de contrôle de la filiale de Milicom, Orange devrait détenir environ 26 % de part de marché, derrière les leaders Vodacom et Airtel (avec 33 % et 32 %), mais devant Africell (9 %). Un petit opérateur, Supercell, lancé par MTN Rwanda, n’opère que dans les Kivu, dans l’est de la RDC.

Stratégie de développement

« Le marché mobile en RDC connaît une croissance significative. Il est actuellement le plus grand marché mobile d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest, après le Nigeria. Avec plus de 80 millions d’habitants et un taux de pénétration mobile relativement faible de 50 % de la population, le pays représente un fort potentiel de croissance pour Orange », écrit le groupe français dans son communiqué.

Le rachat de Tigo RDC intervient dans le cadre d’un renforcement des positions du groupe français en Afrique.

Depuis mi-2015, l’opérateur télécoms est monté au capital de Médi Telecom au Maroc et a lancé des acquisitions au Burkina Faso, au Liberia et en Sierra Leone. Orange a par ailleurs finalisé le « rebranding » de sa filiale égyptienne revenue Orange Egypt.

Fin 2015, Orange comptait 110 millions d’abonnés dans la région Afrique et Moyen-Orient, pour un chiffre d’affaires de 4,89 milliards d’euros.