Diplomatie

France-Afrique : Emmanuel Macron en marche vers l’Est

Le président français reçoit Abiy Ahmed, le Premier ministre éthiopien, à l’Élysée, le 29 octobre 2018. © Vernier/JBV NEWS

Le président français, qui a entamé dimanche une visite en Égypte, tourne également son regard vers l'Afrique de l'Est. Il sera en Éthiopie et au Kenya en mars, avec pour objectif d'y promouvoir les partenariats économiques.

Désireux de renforcer les liens de la France avec les pays africains non francophones, Emmanuel Macron se rendra à la mi-mars en Éthiopie et au Kenya. Objectif, selon l’Élysée : « franchir un palier » dans les relations avec ces pays d’importance stratégique. Dans la continuité du discours de Ouagadougou, l’accent sera mis sur la coopération économique – avec la volonté d’y introduire des PME et des entreprises de taille intermédiaire (ETI) françaises.

La France veut miser sur la libéralisation en cours en Éthiopie

À Addis-Abeba, le président français rencontrera Abiy Ahmed, le Premier ministre éthiopien. Même s’il sait que ce processus prendra du temps, il espère ainsi aider les acteurs économiques hexagonaux à s’implanter dans ce pays en pleine libéralisation.

Et, aussi, répondre à la volonté du gouvernement éthiopien de mieux conserver et mettre en valeur son riche patrimoine culturel, en particulier le site chrétien de Lalibela.

Durant son séjour en Éthiopie, Emmanuel Macron se rendra également au siège de l’UA, où il s’entretiendra des principaux dossiers régionaux avec Moussa Faki Mahamat, le président de la Commission.

« Amplifier le mouvement » au Kenya

Au Kenya (où il sera le premier président français à se rendre en visite officielle), il rencontrera son homologue, Uhuru Kenyatta. Dans un pays où un certain nombre d’entreprises françaises sont déjà présentes, il s’agira d’« amplifier le mouvement », explique-t-on à l’Élysée. Plusieurs projets économiques et des partenariats universitaires devraient être évoqués.

À l’initiative des deux chefs d’État, Nairobi accueillera durant la visite de Macron la première déclinaison régionale du One Planet Summit, qui vise à valoriser des initiatives publiques et privées en faveur de la transition écologique. D’autres chefs d’État de la sous-région pourraient y participer.

Enfin, Emmanuel Macron a été convié à Djibouti, mais, à l’Élysée, on n’a pas encore décidé si cette étape s’ajouterait à son périple.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte