Politique

Côte d’Ivoire : le FPI peut-il se réconcilier avec lui-même ?

Réservé aux abonnés | | Par
Assoa Adou à Abidjan, le 15 janvier 2019.

Assoa Adou à Abidjan, le 15 janvier 2019. © ISSAM ZEJLY pour JA

Assoa Adou, le secrétaire général de la branche pro-Gbagbo du FPI, a rendu visite à Pascal Affi N’Guessan le 4 janvier. Un signe de rapprochement entre l’ancien président et celui qu’il a longtemps considéré comme un traître, qui pourrait se concrétiser dans les urnes à l’occasion des législatives.

La démarche se voulait avant tout symbolique, mais elle en dit long sur le chemin parcouru par les frères ennemis du Front populaire ivoirien (FPI). Lundi 4 janvier, Assoa Adou, le secrétaire général de la branche pro-Gbagbo du parti, s’est rendu, accompagné d’une délégation, au domicile de Pascal Affi N’Guessan, dans le quartier de la Riviera, à Abidjan. Depuis leur bataille pour le leadership du FPI, le premier n’avait plus jamais franchi la porte de la résidence familiale du second.

Cinq jours plus tôt, Affi N’Guessan avait été libéré et placé sous contrôle judiciaire, après presque deux mois de détention préventive. Poursuivi pour de nombreux chefs d’inculpation, l’ancien Premier ministre se voit reprocher son rôle dans l’appel à la désobéissance civile et la proclamation d’un très éphémère Conseil national de transition (CNT) après la réélection contestée d’Alassane Ouattara, le 31 octobre dernier.

Signe de dégel

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte