Dossier

Cet article est issu du dossier «Lucha, chronique d'une révolution sans armes»

Voir tout le sommaire
Droits de l’homme

Chapitre 4 : les Luchéens arrêtés, enlevés, emprisonnés…

« Lucha, chronique d’une révolution sans armes au Congo » de Justine Brabant et Annick Kamgang (Amnesty International / La Boîte à Bulles, 2018). © Jeune Afrique / Amnesty International / La Boîte à Bulles

Dans ce 4e chapitre du reportage en BD « Lucha, chronique d’une révolution sans armes au Congo », la journaliste Justine Brabant et la dessinatrice Annick Kamgang reviennent sur le début de la répression systématique à laquelle les militants du mouvement citoyen congolais vont devoir faire face à partir de l'année 2015.

Épisode 5/9. « L’intensité de leur lutte et leur passion pour la non-violence est à la mesure d’un Martin Luther King ou d’un Gandhi », n’hésite pas à dire d’eux Angélique Kidjo, musicienne béninoise et lauréate du prix Ambassadeur de conscience Amnesty International 2016. Eux ? Les membres de la Lucha, un mouvement citoyen pro-démocratie dont la lutte en RDC fait l’objet d’un passionnant récit illustré en BD, signé de la journaliste Justine Brabant et de la dessinatrice Annick Kamgang, que nous publions ici en exclusivité.


 Acheter la BD sur le site d’Amnesty >> Lucha, chronique d’une révolution sans armes au Congo


 

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte