Politique

Qui est Jean Ravelonarivo, le nouveau Premier ministre malgache ?

Jean Ravelonarivo, en mai 2014. © Capture d'écran YouTube

Deux jours après la démission de Kolo Roger, le président malgache Hery Rajaonarimampianina a nommé mercredi le général Jean Ravelonarivo Premier ministre de la Grande Île. Le nouveau chef du gouvernement est un militaire peu connu du grand public. 

À 55 ans Jean Ravelonarivo a été choisi pour remplace Kolo Roger, un médecin urgentiste de 71 ans, premier ministre de Madagascar pendant 9 mois.

>> Pour en savoir plus: Le portrait de Kolo Roger, un médecin au chevet de la Grande île

Un militaire qui a fait sa carrière dans le monde de l’entreprise

S’il a été récemment nommé général de Brigade aérienne, Jean Ravelonarivo a aussi fait carrière dans le monde de l’entreprise. Il a dirigé plusieurs entreprises dans le privé et le public, dont une société immobilière appartenant à l’État, comme en témoigne son CV posté sur le site de la présidence.

Son profil économique est l’un de ses points forts, alors que le président Rajaonarimampianina s’est fixé pour mission de redresser l’économie du pays.

Un ami personnel du président

Autre atout du nouveau chef du gouvernement, sa proximité avec le président de la République. Cette proximité "a pesé lourd dans le choix du président", estime Denis Alexandre Lahiniriko, maître de conférence de l’université d’Antananarivo.

Jean Ravelonarivo est un ami personnel d’Hery Rajaonarimampianina. Ils sont tous les deux membres du même Rotary et leurs épouses se connaissent.

"Il a la confiance du président, c’est un atout considérable pour un Premier ministre", poursuit Denis Alexandre Lahiniriko.

Le défi de la stabilité politique

Premier test et défi auquel va être confronté Jean Ravelonarivo : sa capacité à former son gouvernement. Et cela alors que les députés de l’opposition se sont alliés dans une large coalition emmenée par Andry Rajoelina pour contester sa nomination. 

Ancien allié devenu adversaire de l’actuel président, Andry Rajoelina est l’auteur du coup de force de 2009 et a dirigé Madagascar jusqu’à l’élection présidentielle de 2013. Les deux hommes se sont rencontrés jeudi avec les trois autres présidents de la République encore vivants pour la poursuite de la réunion de réconciliation nationale.

Organisées depuis décembre par les Églises du pays, ces rencontres qui visent à réconcilier les différents hommes forts du pays se sont notamment donné pour objectif de répondre à la question suivante: "Comment garantir un apaisement politique pérenne à Madagascar ?"

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte