Politique

Hery tente de réconcilier quatre ex-présidents malgaches à Ivato

C’est une rencontre très attendue qui se tient ce vendredi à Ivato, en périphérie d’Antananarivo, entre tous les anciens chefs d’État malgaches encore en vie autour de l’actuel président. Une réunion convoquée à l’instigation du Conseil œcuménique des églises chrétiennes du pays.

Mis à jour le 19 décembre 2014 à 15:14

Didier Ratsiraka (1975-1993 et 1997-2002), Albert Zafy (1993-1996), Marc Ravalomanana (2002-2009), Andry Rajoelina (2009-2014) et l’actuel président Hery Rajaonarimampianina se sont retrouvés pour entamer enfin un processus de réconciliation nationale dans un pays en proie depuis plusieurs années à une profonde crise politique.

La présence autour de la table de deux hommes en particulier a retenu l’attention des observateurs. Il s’agit de Marc Ravalomanana, ancien président chassé du pouvoir en 2009 par Andry Rajoelina et assigné à résidence depuis son retour au pays en octobre à Diego Suarez (Nord), et Andry Rajoelina lui-même qui a dirigé le pays jusqu’en janvier 2014.

>> Lire aussi: la SADC optimiste pour une réconciliation entre Hery et Ravalomanana

Tentative d’apaisement de la vie politique

Depuis la grave crise politico-économique qui a contraint le président Didier Ratsiraka à abandonner le pouvoir en 2002, la vie politique sur la Grande Île est en proie à une grande instabilité. La situation s’est aggravée en 2009 avec la crise ayant débouché sur le départ de Ravalomanana. Aujourd’hui, les responsables des Églises malgaches veulent réconcilier les différents hommes forts de Madagascar.

L’actuel président en avait fait de ce rapprochement un argument de campagne pour son élection en début d’année. Cinq personnes soupçonnées d’avoir aidé Marc Ravalomanana à entrer dans le pays illégalement ont été libérées à la veille de la réunion de vendredi, qui se poursuivait à huis-clos en début d’après-midi.

(Avec AFP)