Culture

Haute couture en couleur

L'un des modèles présentés par Gilles Touré, créateur ivoirien.

L'un des modèles présentés par Gilles Touré, créateur ivoirien. © Vincent Fournier pour J.A

L’hôtel Masseran renaît. Le 7 juin, à l’initiative de l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, Pierre Kipré, et de son épouse, Angélique – et dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance du pays –, la somptueuse demeure parisienne acquise par le président Houphouët-Boigny a accueilli un défilé de mode haut en couleur. Des top-modèles africains, européens, asiatiques et arabes ont présenté les collections de sept créateurs : les Ivoiriens Gilles Touré, Eloi Sessou, Léonie Amangoua et Pathé’O, styliste des chefs d’État, la Sénégalaise Collé Sow Ardo, reine du pagne tissé, la Burkinabè Coro et la Française Katherine Pradeau.

Le défilé s’est déroulé dans un grand salon que le père de l’indépendance avait transformé en chapelle privée, devant plus de 500 invités, parmi lesquels l’ex-ministre français de la Culture, Jacques Toubon, chargé de l’initiative « 2010, année de l’Afrique » en France, et Danièle Bonie-Claverie, ex-ministre ivoirienne de la Communication, conseillère du président Laurent Gbagbo. « Nous espérons finir de rénover ce lieu classé d’ici à la fin de l’année pour y organiser des manifestations culturelles, explique Pierre Kipré. Il aura également vocation à accueillir les chefs d’État ivoiriens de passage à Paris. »

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte