Politique

Au Gabon, décès brutal de Michaël Moussa, ministre des Affaires étrangères

Fidèle de longue date du président Ali Bongo Ondimba, il a été victime d’un malaise alors qu’il s’apprêtait à participer au Conseil des ministres.

Par
Mis à jour le 20 janvier 2023 à 14:33

Michael Moussa, ministre gabonais des Affaires étrangères (ici au Conseil de sécurité de l’ONU en octobre 2022), est décédé ce 20 janvier 2023. © DR / UN Photo/Cia Pak

Très proche d’Ali Bongo Ondimba (ABO) et ministre des Affaires étrangères depuis mars 2022, Michaël Moussa Adamo est brutalement décédé ce vendredi 20 janvier à la mi-journée, alors qu’il s’apprêtait à participer au Conseil des ministres, qui se tient au palais du Bord de mer. L’information a été confirmée à Jeune Afrique par une source officielle.

Malaise cardiaque

Selon un témoin présent sur les lieux, Michaël Moussa s’est présenté fatigué ce matin à la présidence, et c’est alors qu’il patientait en salle d’attente avant le début du Conseil des ministres qu’il a été victime d’un malaise cardiaque. Il a immédiatement été pris en charge par les équipes médicales du palais, et transporté en ambulance à l’hôpital militaire de Libreville. Son décès a été constaté aux environs de 12h15, heure locale. Il était âgé de 62 ans.

Cela faisait plus de trente ans qu’ABO et lui se connaissaient. Il avait été son directeur de cabinet lorsque ce dernier était le ministre de la Défense de son père, entre 1999 et 2009. Ancien ambassadeur aux États-Unis, il était rentré à Libreville pour à son tour prendre la tête du stratégique portefeuille de la Défense en septembre 2020 – poste qu’il avait donc cédé à Félicité Ngoubili, elle-même jadis ambassadrice à Paris, en mars 2022.