Politique

Crise franco-algérienne : les petits pas de Macron en direction d’Alger

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 10 novembre 2021 à 14:58

Emmanuel Macron, le 16 novembre 2020, dans le Salon doré du palais de l’Élysée. © François Grivelet pour JA

Le président français tente d’apaiser la colère d’Alger après la crise engendrée par ses propos sur le « système politico-militaire » algérien.

Après les piques et les polémiques, le temps de la détente ? Le président français a fait un pas en direction du président algérien pour tenter d’apaiser les tensions entre les deux pays. Le 9 novembre, l’Élysée a dit regretter les polémiques et les malentendus engendrés par les propos du président français et affirme son « plus grand respect pour la nation algérienne, pour son histoire et pour la souveraineté de l’Algérie ».

Sauf surprise, aucun officiel algérien ne prendra part à la conférence internationale sur la Libye

« Il est fortement attaché au développement de la relation » entre la France et l’Algérie, précise un conseiller de Macron lors d’un brief de presse consacré à la conférence sur la Libye, qui se tiendra le 12 novembre à Paris.