Politique

Mali : la garde rapprochée de Boubou Cissé, figure de proue du gouvernement d’ouverture

Boubou Cissé, le Premier ministre malien. © Vincent Fournier/JA

Nommé le 22 avril, le Premier ministre malien dirige un gouvernement ouvert à des partis d’opposition. Le 3 juillet, il s’est rendu dans le centre du pays pour réaffirmer l’autorité de l’État dans les régions en proie à des violences intercommunautaires. Dans ses tâches quotidiennes, Boubou Cissé s’appuie sur un carré de fidèles.

• Amadou « Baba » Cissé

Amadou Baba Cissé © DR

Amadou « Baba » Cissé est le frère aîné de Boubou Cissé. Il est la courroie de transmission avec les partis politiques, notamment Asma, dont il est le vice-président, et que dirige l’ex-Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga. C’est ce dernier qui avait recommandé Boubou Cissé au président, Ibrahim Boubacar Keïta.

• Sidi Kanouté

Son directeur de cabinet. Il avait occupé le même poste auprès de Boubou Cissé lorsque ce dernier détenait le portefeuille de l’Économie et des Finances, en 2016. Tous deux n’ont cessé de collaborer depuis. Il est un ancien contrôleur des services publics de l’État.

• Aziz Ly

Rattaché à son cabinet, où il est très polyvalent. Il est un ami de Léo Cissé, le frère cadet du Premier ministre, qui les a présentés en 2013 lorsque ce dernier était ministre des Mines. Depuis, ils entretiennent des relations très étroites.

• Mahamet Traoré

Mahamet Traoré © DR

Chargé de sa communication depuis l’époque où il était ministre des Finances. Malgré la mise en place d’une grosse équipe de com du temps de Soumeylou Boubèye Maïga, il joue un rôle clé dans ses relations avec la presse. Il est également ancien journaliste sportif.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte