Dossier

Cet article est issu du dossier «Gbagbo acquitté : une nouvelle donne pour la Côte d'Ivoire»

Voir tout le sommaire
Justice

Côte d’Ivoire : les procédures judiciaires qui menacent le retour de Laurent Gbagbo

L’ancien chef de l’État ivoirien. © Peter Dejong/AP/SIPA

Après son acquittement, Laurent Gbagbo espère être libéré par la Cour pénale internationale dans les prochains jours. Mais il n'en aura toujours pas fini avec la justice. En Côte d'Ivoire, il reste menacé par plusieurs procédures judiciaires.

Acquitté le 15 janvier par la CPI, Laurent Gbagbo pourrait ne pas en avoir fini avec la justice. Déjà condamné en 2018, en Côte d’Ivoire, à vingt ans de prison dans l’affaire du casse de la BCEAO, l’ancien président est de surcroît inculpé dans ce pays de « génocide, crime contre les populations civiles et meurtre ».

Ces dernières inculpations, restées secrètes, feraient planer une lourde menace sur son retour à Abidjan.


>>> À LIRE – Acquittés mais toujours prisonniers : quelles seront les prochaines étapes pour Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ?


Selon nos sources, elles avaient été décidées dans le cadre d’un réquisitoire supplétif que le procureur avait émis en mai 2013, alors qu’à la CPI l’accusation peinait à faire confirmer les charges à son encontre.

Charles Blé Goudé, coaccusé de Gbagbo à la CPI et ancien ministre de la Jeunesse, a été lui aussi inculpé en Côte d’Ivoire pour plusieurs faits, dont celui d’avoir commandité des homicides.

Lire les autres articles du dossier

«Gbagbo acquitté : une nouvelle donne pour la Côte d'Ivoire»

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte