Défense

Mali : un an de plus pour la Minusma

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 18 juin 2015 à 16h24
Lors de la cérémonie de lancement de la Minusma, à Bamako, le 1er juin 2013.

Lors de la cérémonie de lancement de la Minusma, à Bamako, le 1er juin 2013. © Harouna Traore/AP/SIPA

Le Conseil de sécurité des Nations unies va prochainement prolonger le mandat de la Minusma au Mali.

Le mandat de la Mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali (Minusma) sera prolongé d’un an par le Conseil de sécurité des Nations unies avant le 30 juin. Selon diverses sources onusiennes, ni son budget ni ses effectifs ne devraient augmenter. L’envoi d’une quarantaine d’observateurs militaires supplémentaires chargés de superviser le respect du cessez-le-feu dans le nord du pays est en revanche envisagé. Les responsables onusiens espèrent surtout que la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), qui réunit les principaux groupes rebelles, aura d’ici là signé l’accord de paix – elle s’est formellement engagée à le faire le 20 juin, à Bamako.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte