Finance

Kagame, Dangote, Kidjo… La galaxie VIP de Mo Ibrahim en Afrique

Réservé aux abonnés | | Par
Mo Ibrahim, à Paris, en 2014.

Mo Ibrahim, à Paris, en 2014. © Vincent Fournier/JA

Si son épouse et ses enfants épaulent le milliardaire anglo-soudanais, il dispose aussi d’un vaste réseau embrassant stars, hommes politiques et grandes fortunes.

À 74 ans, le milliardaire anglo-soudanais préside la Fondation Mo Ibrahim, qui promeut la bonne gouvernance en Afrique, ainsi que Satya Capital, une société d’investissement qui gère des milliards de dollars d’actifs.

Sa fortune, qui découle de la vente, en 2005, de son groupe de télécommunications panafricain Celtel, lui a permis de tisser un vaste réseau. JA vous le présente.

La famille

• Hadeel Ibrahim

Hadeel Ibrahim

Hadeel Ibrahim © Françoise Spiekermeier

En 2006, Mo Ibrahim avait nommé sa fille, alors âgée de 22 ans, directrice exécutive de sa fondation. Malgré quelques frictions, il apprécie son regard plus occidental. Elle siège aujourd’hui au conseil d’administration, avec Hosh, son frère.

• Jane Ibrahim

Jane Ibrahim

Jane Ibrahim © Jim Spellman/WireImage/Getty


Connue sous son nom de scène (Jane Stanton), cette actrice britannique épaule discrètement son mari, de vingt-huit ans son aîné, dans ses déplacements à l’étranger. Mère de son troisième enfant, elle a fait son éloge sur la chaîne CNBC l’an dernier.

Les fidèles collaboratrices

• Nathalie Delapalme

Nathalie Delapalme

Nathalie Delapalme © Mo Ibrahim foundation


« Madame Afrique » au Quai d’Orsay sous la présidence de Jacques Chirac, elle a fait de « l’Indice Ibrahim de la gouvernance africaine » un outil phare de la fondation, dont elle est la directrice exécutive.

• Tsega Gebreyes

Tsega Gebreyes

Tsega Gebreyes © Sonae


Diplômée de Harvard, cette jeune femme d’origine éthiopienne dirige Satya Capital. Elle accompagne Mo Ibrahim depuis l’ère Celtel, entreprise dont elle était chargée de la stratégie et du développement.

Les conseillers

• Zainab Umar

Zainab Umar

Zainab Umar © Linkedin

Cette Anglo-Nigériane de 38 ans est sa conseillère en communication et la porte-parole de sa fondation. Férue de littérature, elle siège par ailleurs au conseil d’administration de Book Aid International.

• Lord Cairns

Lord Cairns

Lord Cairns © © DR

Ex-directeur général de la banque SG Warburg, ce Britannique dispose d’un important réseau à la City et a présidé le Conseil économique du Commonwealth. À 81 ans, il conseille Satya Capital sur ses investissements. 

Les grandes fortunes

Aliko Dangote

Aliko Dangote, en 2018 à Singapour.

Aliko Dangote, en 2018 à Singapour. © Wei Leng Tay/Bloomberg via Getty Images


Une relation quasi familiale lie « Mo » au magnat nigérian, dont la fille, Halima, est très proche de Hadeel Ibrahim. Avec une autre « fille de », Chelsea Clinton, elle dirige The Africa Center, à New York.

Bill Gates

Bill Gates

Bill Gates © Vincent Fournier/Jeune Afrique

C’est lui qui a convaincu « Mo » de donner la majeure partie de sa fortune à des œuvres caritatives. Les deux milliardaires, qui se vouent une admiration mutuelle, aiment discuter, en public comme en privé.

Les connexions politiques

• Paul Kagame

Le président rwandais Paul Kagame pendant son entretien avec Jeune Afrique le 19 juin 2020.

Le président rwandais Paul Kagame pendant son entretien avec Jeune Afrique le 19 juin 2020. © Village Urugwiro

Mo Ibrahim critique les chefs d’État qui s’accrochent au pouvoir. Seul Paul Kagame, président du Rwanda depuis vingt ans, trouve grâce à ses yeux. Il le présente comme un ami et un exemple de bon dirigeant.

• Abiy Ahmed

Abiy Ahmed, premier ministre éthiopien.

Abiy Ahmed, Premier ministre éthiopien. © Lee Jin-man/AP/SIPA

Grâce au prix de la bonne gouvernance que décerne sa fondation, Mo Ibrahim a accès à de nombreux lieux de pouvoir, dont le Palais Ménélik, où le premier ministre éthiopien, Nobel de la Paix, l’a reçu l’an dernier.

Les stars

Bono

Bono

Bono © Stephen McCarthy/SPORTSFILE/Web Summit

Le rockeur irlandais aide « Mo » dans ses activités philanthropiques et commerciales. Il lui a fait rencontrer des dirigeants de l’entreprise de capital-investissement américaine TPG. Résultat: en 2015, Satya et TPG ont co-investi 1 milliard de dollars en Afrique.

Angélique Kidjo

Angélique Kidjo

Angélique Kidjo © Bruno LEVY pour JA

La diva béninoise donne des concerts à l’occasion d’événements organisés par la Fondation dont elle est, avec le chanteur sénégalais Youssou N’Dour, l’une des plus fidèles porte-voix en Afrique francophone.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte