Panafricain

Maroc, Cameroun, Côte d’Ivoire : des banques touchées mais pas coulées par la crise

Au Maroc, Bank Al-Maghrib a enjoint aux banques de ne pas distribuer de dividendes. Ici, le siège d’Attijariwafa Bank, à Casablanca.

Si les répercussions économiques du Covid-19 sont déjà tangibles, les établissements financiers restent majoritairement profitables.

Coronavirus : Moody’s prévoit une dégradation de la rentabilité des banques marocaines Jeune Afrique

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte