Économie

Algérie : Benamor grossit dans les céréales

Par
Mis à jour le 8 mars 2013 à 10:12

Le groupe privé algérien Benamor a acquis 60% du capital d’Eriad Corso, une entreprise publique de transformation de céréales. Il compte investir 100 millions d’euros pour réhabiliter et moderniser les installations.

Le groupe Benamor (agroalimentaire) va investir 100 millions d’euros sur cinq ans pour réhabiliter et moderniser les installations de l’entreprise publique de transformation de céréales Eriad Corso (basée près d’Alger), dont il vient d’acquérir 60% du capital, a-t-on appris auprès de son PDG Mohamed Laïd Benamor. Le groupe privé algérien compte réaliser trois boulangeries industrielles, une unité de production de biscuits, des moulins pour la transformation de céréales et une unité de pâtes, a précisé son PDG Mohamed Laid Benamor à la presse.

« Nous allons mettre en place trois lignes de production de pain qui devraient sortir 460.000 baguettes par jour », a expliqué M. Benamor, qui envisage aussi de fabriquer de la viennoiserie précuite et du pain précuit pour la restauration rapide. L’entrée en production d’Eriad de Corso est prévue pour juillet prochain. Ce premier partenariat public-privé dans l’agroalimentaire permettra la création de quelque 700 emplois directs dans une année et pratiquement le double en emplois indirects, a assuré M. Benamor. Le montant de cette transaction n’a pas été précisé.

Nouvelles parts de marché

Le rachat de l’Eriad Corso permettra au groupe Benamor, leader sur le marché algérien des pâtes alimentaires et du concentré de tomates, de se développer davantage et de conquérir de nouvelles parts de marché. L’Eriad de Corso, basée dans la wilaya de Boumerdes (50 km à l’est d’Alger) est fermée depuis plusieurs années, faute de moyens financiers pour son redémarrage. Ses installations ont été endommagées par le violent séisme qui a frappé la région de Boumerdes en 2003.

Le groupe Benamor a réalisé un chiffre d’affaires de 19,2 milliards de dinars en 2011 (près de 200 millions d’euros).