Agroalimentaire

Cacao : « Le rapport de force entre pays africains et multinationales est en pleine recomposition »

Seuls 6 % des 100 milliards de dollars générés chaque année dans le monde reviennent aux cacaoculteurs. Ici, le port d'Abidjan.

Le bras de fer entre les chocolatiers et l’alliance de producteurs Côte d’Ivoire-Ghana montre que le  différentiel de revenu décent, adopté en 2019, est devenu un facteur d’influence du marché de l’or brun, affirme l’analyste Abah Ofon. 

Cacao : « Le rapport de force entre pays africains et multinationales est en pleine recomposition » Jeune Afrique

Entreprises & marchés

Finances

Jeune Afrique TV

Managers

Dossiers

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte