Energie

West African Energy, l’intrigant pari électrique de Samuel Sarr au Sénégal

Samuel Sarr, alors ministre sénégalais de Énergie, en 2010.

Validé sans appel d’offres, le projet de centrale à 350 millions d’euros et 100% sénégalais suscite son lot de critiques à Dakar et ailleurs. Mais l’ancien ministre de l’Énergie a des alliés et des arguments. Suffiront-ils à faire la différence ?

West African Energy, l'intrigant pari électrique de Samuel Sarr au Sénégal Jeune Afrique

Entreprises & marchés

Finances

Jeune Afrique TV

Managers

Dossiers

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte