Agroalimentaire

Arachide : au Sénégal, l’exportation met les huiliers en danger

Usine West african Oil à Kahone, Sénégal.

La demande chinoise ayant absorbé la majeure partie de la production, l’arachide sénégalaise se fait rare chez les transformateurs locaux. Malgré un gel des exportations décidé le 21 janvier, l’huilerie Copéol a dû cesser ses activités, faute de matière première.

Arachide : au Sénégal, l'exportation met les huiliers en danger Jeune Afrique

Entreprises & marchés

Finance

Jeune Afrique TV

Managers

Dossiers

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte