Politique

Guinée : blessés par balle lors de la répression d’un rassemblement d’opposants

Des opposants guinéens rassemblés à l’aéroport de Conakry pour accueillir l’opposant Cellou Dalein Diallo ont été violemment dispersés par les forces de l’ordre dimanche. Au moins 27 d’entre eux ont été blessés, dont huit par balle.

Mis à jour le 4 avril 2011 à 10:31

Cellou Dalein Diallo, le 3 décembre à Conakry. © AFP

Retour plus que mouvementé de Cellou Dalein Diallo à Conakry ce dimanche. Certains de ses partisans, rassemblés à l’aéroport ont été violemment dispersés par les forces de l’ordre alors qu’ils étaient venus l’accueillir.

Selon une source du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Conakry, 27 personnes ont été admis aux urgences après l’incident. Elles « portaient des blessures plus ou moins graves et parmi elles huit ont été blessées par balle », a affirmé cette source.

« Il est fort probable que d’autres blessés aient été soignés dans des cliniques privées », a-t-elle ajouté.

Ces informations ont été confirmées par Thierno Maadjou Sow, président de l’Organisation guinéenne de défense des droits de l’homme (OGDH).

Les autorités guinéennes avaient fait interdire toute manifestation la veille. Leur version sur cet incident n’était pas encore connue lundi matin. (avec AFP)