Économie

Finance : Helios, le géant du private equity, intéressé par le « phénomène » SPAC ?

Le numéro un du capital-investissement en Afrique serait en pourparlers pour une fusion concernant ​​Axxela et Access LNG, deux de ses actifs ouest-africains.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 4 novembre 2022 à 17:25

Les discussions portent sur une fusion entre le SPAC, le développeur de gaz nigérian Axxela, ainsi que Access LNG, chargé du projet gazier de Tema au Ghana. © Axxela

Tope Lawani et Babatunde Soyoye – le duo à la tête de Helios Investment Partners − envisagent une fusion de deux de leurs actifs avec Onyx Acquisition Co. I, la société d’acquisition à vocation spécifique (SPAC, Special Purpose Acquisition Company) structurée par des anciens de l’investisseur américain Citadel, et ses 253 milliards de dollars d’actifs, d’après des informations de Bloomberg.

À Lire Babatunde Soyoye (Helios) : « En Amérique et en Europe, les entreprises sont rachetées. En Afrique, elles sont créées »

Les discussions portent sur une fusion entre le SPAC, le développeur de gaz nigérian Axxela, ainsi que Access LNG, la joint-venture entre Helios et Gasfin Development chargée du projet gazier de Tema au Ghana. L’entité ainsi créée servira à cibler des opportunités dans le secteur gazier en Afrique.

230 millions de dollars levés

Pour les Nigérians Tope Lawani et Babatunde Soyoye, une telle opération se justifie par la fenêtre très favorable qui leur est offerte avec la flambée des cours mondiaux de