Économie

Marchés financiers : le Maroc, seul pays francophone à se maintenir dans le top 10 africain

Dix-neuf marchés financiers ont gagné en attractivité selon la dernière édition de l’Absa Africa Financial Markets Index. Amélioration des conditions d’investissement, adoption d’une finance durable et plus verte, autant de critères qui expliquent leur progression dans le classement, où le royaume chérifien résiste face à une armada anglophone.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 27 octobre 2022 à 15:29

Le Maroc figure parmi les marchés financiers les plus attractifs du continent. Ici, siège de la BCP, au sein de Casablanca Finance CIty, dans la capitale économique du royaume. © Michael LUMBROSO/REA

« La diversité des produits financiers s’est améliorée dans tout le continent », peut-on lire dans le dernier classement Absa (Absa Africa Financial Markets Index) coédité avec le Forum officiel des institutions monétaires et financières (OMFIF).

Dans leur globalité, les marchés financiers africains enregistrent de meilleures performances en 2022 qu’en 2021. Par ailleurs, les pays ayant le plus réussi sont ceux qui ont misé sur l’approfondissement des marchés financiers locaux pour se prémunir face aux chocs extérieurs.

À Lire Marchés financiers : ce qu’il faut savoir sur la future augmentation de capital de la BVMAC

Statu quo dans le trio de tête : Afrique du Sud, Maurice, Nigeria