Politique

Maroc : le roi, l’argent et le Premier ministre, par François Soudan

C’est à Aziz Akhannouch, l’homme le plus fortuné du royaume – et désormais chef du gouvernement –, que revient la lourde tâche de mettre en œuvre le nouveau modèle de développement lancé par Mohammed VI. Un paradoxe peut-être, mais pas forcément une contradiction.

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital

Puis 9,99€/mois, sans engagement

Payez une fois par an et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !