Nigeria

Nigeria : comment de faux représentants du fonds souverain qatari ont piégé le pétrolier Lekoil

Façade du London Stock Exchange (Bourse de Londres)

Prêt frauduleux, consultant fantôme… C’est la douche froide pour le pétrolier nigérian Lekoil qui, depuis qu’il a découvert - et annoncé - le caractère frauduleux d’un prêt de 184 millions de dollars de la Qatar Investment Authority (QIA), subit un fort revers à la Bourse de Londres, où sa capitalisation a chuté de 35 millions de livres sterling (45,6 millions de dollars) en moins d’une semaine.

Hydrocarbures : le Nigeria réclame 20 milliards de dollars aux géants du pétrole Jeune Afrique

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte