Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 Africains les plus influents»

Voir tout le sommaire
Économie

Les 50 Africains les plus influents – 13. Moulay Hafid Elalamy

S.E. Moulay Hafid Elalamy, Ministre marocain de l'Industrie Private working group - Africa Ceo Forum, Abidjan, Côte d'Ivoire, mars 2016 © Eric Larrayadieu/AFRICA CEO FORUM/JA

Moulay Hafid Elalamy, ministre marocain de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie numérique.

Mohammed VI lui a confié le délicat dossier de la candidature du Maroc à l’organisation de la Coupe du monde de football 2026. Moulay Hafid Elalamy (58 ans) sait qu’il n’aura pas la partie facile face à un redoutable concurrent ­nord-américain (le trio composé des États-Unis, du Canada et du Mexique).


>>> À LIRE – Candidature du Maroc au Mondial 2026 : le match est-il truqué ?


Par ailleurs président du groupe Saham (assurance), « MHE » n’est pas un fan de foot mais un négociateur au talent unanimement reconnu. Ministre depuis près de cinq ans, il est la cheville ouvrière du plan d’accélération industrielle et enchaîne les roadshows à travers le monde pour promouvoir le « doing business » à la marocaine.

Boeing, PSA et, plus récemment, le géant chinois BYD Auto Industry figurent au nombre de ses conquêtes. En début d’année, il a vendu la branche assurance de son groupe pour près de 811 millions d’euros. Grâce à ce pactole, « l’enfant terrible de la finance » s’apprête à lancer un fonds panafricain.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 Africains les plus influents»

Fermer

Je me connecte