Femmes politiques ivoiriennes d’influence : Anne Désirée Ouloto, ministre de l’Environnement

Anne Désirée Ouloto, à Yamoussoukro le 24 juin 2011. © Xavier Schwebel

Anne Désirée Ouloto, 51 ans, était porte-parole d'Alassane Dramane Ouattara pendant les élections de 2010 et fait partie aujourd'hui des rares femmes présentes au gouvernement. Elle fait partie des 20 femmes politiques les plus influentes de Côte d'Ivoire identifiées par Jeune Afrique.

La porte-parole adjointe du gouvernement et ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable est la deuxième femme à avoir bénéficié des dernières nominations au RDR. Surnommée « Maman bulldozer », après avoir lancé de spectaculaires opérations de « déguerpissement », en juillet 2011, elle a été désignée secrétaire générale déléguée par ADO.

Le chef de l’État n’a sans doute pas oublié le travail que cette femme, de mère bétée et de père guéré, a abattu pour lui dans l’Ouest, sa région d’origine, lors des campagnes présidentielles de 2010 – elle était alors aussi son porte-parole – et de 2015.

Lire les autres articles du dossier

«Côte d'Ivoire : les 20 femmes politiques les plus influentes»

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique