Extension Factory Builder
16/05/2013 à 16:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une photo du shooting 'Be my slave'. Une photo du shooting "Be my slave". © DR

Après la dernière controverse autour de la gamme "style esclave" de la marque Mango, une nouvelle polémique secoue le milieu de la mode. Cette fois-ci, c’est un shooting baptisé "Be my slave" ("sois mon esclave"), réalisé par une photographe pakistanaise, qui relance le débat. Très raciste ou... juste un peu ?

Dans la mode, la polémique autour du racisme véhiculé par certains clichés serait-elle en passe de devenir une stratégie de marketing courante ? En tout cas, les scandales se suivent et se ressemblent. Après le « style black » du magazine français Elle en 2012, le feuilleton s’est poursuivi cette année notamment avec l’épisode « African Queen » de la mannequin blanche maquillée pour représenter la femme noire, suivi de la collection « style esclave » des bijoux Mango. C’est désormais au tour d’une photographe pakistanaise d’en rajouter une couche avec son shooting « Be my slave » (« Sois mon esclave », en français).

Aamna Aqeel, qui travaille pour Diva magazine au Pakistan, a photographié un modèle blanc à côté d’un enfant qui joue à l’esclave dévoué à sa maîtresse. On le voit tantôt debout, immobile, une ombrelle à la main pour protéger la mannequin vêtue d’une robe en jersey, tantôt en train de dormir à même le sol lorsque sa « patronne » plonge dans la lecture, tantôt tête baisée pour suivre attentivement les instructions de la dame…

"Photos conçues pour choquer"

Les réactions n’ont pas tardé. Depuis Karachi, d’où cette nouvelle polémique est venue, la bloggeuse pakistanaise Salima Feerasta a été l’une des premières personnes à monter au créneau, le 9 mai déjà, pour dénoncer des « images ignobles de racisme et d’exploitation ». Sur son blog, cette diplômée de l’Université d’Oxford en Grande-Bretagne s’insurge contre cette habitude des magazines de mode qui « font des shooting controversés pour s’attirer l’attention des médias ». Pour elle, les photos d’Aamna Aqueel, « en représentant un mannequin blanc avec un enfant de peau foncée qui lui sert d'esclave », ont été « conçues pour choquer » et faire le buzz.

Sur les réseaux sociaux, en France, les attaques ont plus ciblé le célèbre magazine anglais Diva accusé précipitamment et à tort d’avoir commandé ces clichés aux relents racistes.

« Ce shooting a été publié par un autre magazine [au Pakistan, NDRL] qui se nomme aussi Diva, cela n’a rien avoir avec nous », a tenu à préciser Diva, le 15 mai, également par un tweet.

De son côté, la photographe pakistanaise, auteure des photos controversées, continue à nier toute considération raciste dans ses œuvres. Pour Aamna Aqeel, qui plaide sa bonne foi en arguant qu’elle s’implique dans une association caritative pour les droits des enfants, « Be my slave » voudrait juste susciter un débat autour du travail des enfants. Le choix de ce garçon noir ne serait qu'un hasard. « Il travaille dans un garage et voulait se faire un peu d’argent », avance-t-elle.

_________________________

Par Trésor Kibangula

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

L'Afrique, nouveau terrain de jeu des drones ?

L'Afrique, nouveau terrain de jeu des drones ?

Livraison de colis, aide humanitaire, antennes relais... Les drones semblent bons à tout faire et l'Afrique pourrait bien devenir le terrain de jeu idéal pour expérimenter de nouvelles applications.[...]

"Je vais vous tuer" : quand un policier pointe son fusil d'assaut sur des manifestants à Ferguson

Après le meurtre de Michael Brown le 9 août dernier, la ville de Ferguson, dans la banlieue de Saint-Louis, s'est transformée en poudrière. Des manifestants en colère. Une police à cran,[...]

Football : le Mondial des clubs 2014 maintenu au Maroc par la Fifa

Le Mondial des clubs 2014, avec entre autres le Real Madrid vainqueur de la Ligue des champions, pourra se tenir en décembre comme prévu au Maroc, le pays n'étant pas touché par[...]

Ferguson : la vidéo accablante du meurtre d'un jeune noir de 25 ans par la police

La police de Saint-Louis a rendu publique une vidéo du meurtre d'un jeune noir par deux policiers, mardi dernier. Armé d'un couteau, celui-ci a été abattu d'une dizaine de balles. Un drame qui pose une[...]

Ebola : le Sénégal ferme sa frontière avec la Guinée, 13 décès suspects en RDC

Alors que commence la tournée du coordinateur de l'ONU contre le virus Ebola dans les pays les plus touchés par l'épidémie, le Sénégal a décidé jeudi de fermer ses[...]

Meurtre de Michael Brown : le policier soutenu par le Ku Klux Klan ?

Le policier ayant tué Michael Brown va-t-il recevoir l'appui du Ku Klux Klan ? Selon le quotidien américain "USA Today", l'organisation raciste a en tout cas organisé une levée de fonds pour[...]

Gaza : ce que le Sud-Africain Desmond Tutu a dit à Israël

L'archevêque sud-africain Desmond Tutu, Prix Nobel de la Paix en 1984, appuie sa plume là où ça fait mal. Pourfendeur de la guerre à Gaza, il a signé une tribune dans le quotidien[...]

Ebolaphobie : l'Afrique mise au ban du monde ?

La psychose suscitée par le virus Ebola atteint parfois des records d'absurdité. Les raccourcis, les incompréhensions et les confusions alimentent l'inquiétude à l'étranger... qui peut[...]

"L'humanité est fière de James" : hommage à James Foley, assassiné par l'État islamique

Alors que les parents de James Foley se sont exprimés, parlant de fierté, sur l'assassinat de leur fils par des jihadistes de l'État islamique (EI), les réactions se sont multipliées à[...]

Gaza : le Hamas et Israël à nouveau dans l'engrenage de la violence

Après la reprise des hostilités dans la bande de Gaza, lundi soir, et une tentative d'élimination ciblée du chef militaire du Hamas par Israël, le conflit s'est à nouveau emballé : au[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers