Nagoum Yamassoum, un homme de terrain

Nagoum Yamassoum, secrétaire général du Mouvement patriotique du salut (MPS) du Tchad. © D.R.

Après avoir occupé plusieurs postes de responsabilité dans son pays, Nagoum Yamassoum met son expérience au service du parti présidentiel, le Mouvement patriotique du salut (MPS), dont il est le secrétaire général.

À 56 ans, Nagoum Yamassoum, secrétaire général du Mouvement patriotique du salut (MPS), est l’homme qui doit conduire le parti présidentiel au combat lors des scrutins de 2011. Titulaire d’un doctorat en sciences politiques de l’université de Bordeaux, il n’en est pas à son premier défi.

En 1996, il a été le directeur de campagne du candidat Déby Itno à l’élection présidentielle. Ancien Premier ministre (de 1999 à 2002) et ex-ministre des Affaires étrangères, c’est un homme d’expérience et de terrain, même si ses détracteurs affirment qu’« il n’est pas populaire auprès de la base du MPS ». Ce qui ne semble pas le préoccuper : il n’aime ni le populisme ni la démagogie, et refuse d’être le représentant d’une communauté.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici