Fermer

Pays-Bas : Kinee Diouf, première Africaine en « Vogue »

Écrit par Jean-Sébastien Josset

Couverture du Vogue (Pays-Bas) juillet 2013. © Vogue/Ishi

L’événement est assez rare pour être souligné. L’édition néerlandaise du magazine "Vogue" a choisi, pour la première fois, un top-modèle noir pour sa couverture, en la personne de la sénégalaise Kinee Diouf. Doit-on enfin se réjouir ?

La presse de mode serait-elle prête à faire plus de place aux femmes noires ? L’édition néerlandaise du prestigieux magazine Vogue semble avoir tranché. Pour la couverture de son numéro du mois de juillet, elle a choisi, pour la première fois de son histoire, de mettre à l’honneur un top-modèle noir en couverture (et pages centrales), la Sénégalaise Kinee Diouf.

Pour le mannequin, qui a posé devant l’objectif d’Ishi pour cette première néerlandaise, c’est une petite consécration médiatique méritée, soulignant une carrière déjà bien remplie. La jeune femme, qui a débuté le mannequinat en 2006 avec l’agence Nathalie Models, défile depuis pour tous les plus grands noms de la haute couture mondiale, de Givenchy à Vivienne Westwood, en passant par Saint-Laurent, Zac Posen, ou encore Lanvin. Côté pub, elle a déjà prêté sa silhouette de rêve pour, entre autres, Diesel, Lacoste, Benetton et GAP, quand elle ne fait pas le bonheur des pages de Vogue (U.K.), Vanity Fair, Arise magazine, de la Revue française des modes et des très branchés Tank Magazine, French Magazine ou Dedicate

Couverture de French magazine, été 2007.

Nouvelle tendance ?

Sur des forums de mode, certains internautes ne se réjouissent pour autant pas de ce choix éditorial et ne manquent pas de s’interroger sur les réelles intentions de la publication néerlandaise. Selon eux, Vogue chercherait à faire oublier le scandale du mois de mai, après la publication d’un shooting réalisé par Ishi également, mettant en scène la mannequin blanche Querelle Jansen, grimée en Noire…

Quoi qu’il en soit, après les nombreuses polémiques qui ont entaché le milieu de la mode ( le magazine français Elle et la note de blog « Black Fashion power », la série « style esclave » des bijoux Mango, le shooting photo « Be my Slave » ou encore l’« African queen » du magazine Numéro ), on peut simplement espérer que la publication de Conde Nast inverse définitivement la tendance sur le sujet.

________

Jean-Sébastien Josset

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici