Politique

Arabie saoudite : la garde rapprochée de Mohammed Ben Salman

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman.

Le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman. © Mandel Ngan/AP/SIPA

Le prince saoudien a joué les maîtres de cérémonie lors du « Davos du désert », à Riyad (29-31 octobre). Après avoir écarté l’héritier du trône, en 2017, le fils du roi Salman place ses hommes. S’il privilégie la tribu des Soudaïris – celle de sa grand-mère – « MBS » s’entoure aussi d’une élite technocratique et nationaliste.

• Badr Ben Abdallah Ben Mohammed Ben Farhan Al Saoud

Nommé en 2018 ministre de la Culture, un poste créé pour lui. Influent dans les milieux d’affaires. Servirait d’intermédiaire à MBS pour acquérir des œuvres d’art, la culture permettant au prince de se rapprocher des capitales occidentales, notamment de Rome et de Paris.

• Abdallah Ben Bandar Ben Abdelaziz

En 2018, MBS l’a nommé à la tête de la garde nationale. Un poste clé, le secteur de la sécurité étant un pilier de la diplomatie saoudienne en Afrique de l’Est et dans le monde arabe. A dirigé une ONG, King Salman Youth Center : un profil « société civile » qu’apprécie le prince héritier.

• Turki Al Sheikh

Turki Al Sheikh.

Turki Al Sheikh. © Facebook

Conseiller du roi depuis 2015. Actif sur Twitter et en matière de « communication internationale » pour MBS. Influent dans le secteur du sport. A annoncé en 2019, depuis le Maroc, que la Coupe arabe des clubs champions porterait le nom de Mohammed-VI.

• Saoud Al Qahtanu

Son conseiller pour les relations avec les médias. Féru de poésie arabe et de sciences islamiques. À la suite de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, dans lequel il est suspecté d’être impliqué, il a été officiellement limogé. Très discret, il est toujours aussi proche de MBS.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte