Politique

Banque africaine de développement : l’élection du président reportée à fin août ?

Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement (BAD).

Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement (BAD). © BAD

Réuni en visioconférence mi-mars, le conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a décidé de reporter l’élection du président de l’institution, censée se dérouler du 25 au 29 mai, lors de ses assemblées annuelles, en raison de la pandémie de Covid-19.

Selon nos informations, les administrateurs de la Banque africaine de développement (BAD) ont proposé que le scrutin se tienne du 25 au 27 août. Cette décision, validée par les autorités ivoiriennes, doit désormais être entérinée par le conseil des gouverneurs.

Fronde des salariés

Le report de l’élection intervient alors que Akinwumi Adesina fait face à la fronde de certains salariés. L’actuel président de la BAD, dont le mandat expire le 31 août 2020, est le seul candidat à sa propre succession.

Le 19 janvier, un « groupe de salariés inquiets » constitué en lanceur d’alerte a déposé une plainte contre lui pour « violation présumée du code de déontologie » devant le Département de l’intégrité et de la lutte contre la corruption de la Banque. L’affaire est désormais sur le bureau des gouverneurs, qui pourraient décider de procéder à un audit externe.

Lors d’une réunion de l’ensemble des équipes de la BAD, organisée par visioconférence le 10 avril, Adesina a dénoncé « une tentative de diffamation ». « Ces allégations n’ont aucun fondement. Lorsqu’on leur a demandé des preuves, les dénonciateurs ont répondu qu’ils n’en avaient aucune, a-t-il déclaré, s’exprimant en français. Ils veulent juste la tête d’Adesina. Bientôt la vérité sortira et nous connaîtrons les ennemis du progrès de la Banque et de l’Afrique derrière ce complot. »

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte