Société

Le prince Harry épouse Meghan Markle sous l’oeil du monde entier

Des fans de la famille royale, à Windsor le 18 mai 2018 © Odd Andersen/AFP

Le prince Harry épouse samedi l'Américaine Meghan Markle à Windsor sous l'oeil du monde entier et sous un grand soleil, lors d'une fastueuse cérémonie aux touches de modernité.

Le couple s’est vu conférer par la reine le titre de duc et duchesse de Sussex, a annoncé le palais de Buckingham, quelques heures avant la cérémonie.

Dès l’aube, les fans britanniques ont pris d’assaut les trains pour Windsor, où sont attendues quelque 100.000 personnes, depuis Londres, distante d’une trentaine de kilomètres.

T-shirt noirs frappés de l’Union Jack et d’une photo des futurs mariés, deux soeurs de Newcastle et Edimbourg, Audrey Wilde et Irene Lennon, sont excitées comme des enfants, agitent des petits drapeaux ou montrent leur réplique de la bague de fiançailles de Meghan.

« Nous voulons être le plus près possible pour les voir alors on a dû se lever tôt », raconte Irene, 72 ans, à 05H00 (04H00 GMT) à bord d’un train. « L’atmosphère sera électrique ». « Ils vont changer des choses, ils ne sont pas égoïstes », s’extasie-t-elle à propos du prince et de sa future épouse, ex-actrice américaine, métisse et divorcée.

Le mariage offre un moment de répit et de réjouissances bienvenu pour les Britanniques, divisés par le Brexit mais unis autour de la famille royale : des fêtes sont organisées un peu partout dans le pays pour suivre la cérémonie, à partir de midi (11H00 GMT). D’autant qu’il s’agit du dernier mariage pour toute une génération dans la branche aînée de la famille royale.

Féministe

Entorse à la tradition, Meghan Markle arrivera seule dans la chapelle St George, son père ayant fait défection au dernier moment. Une façon pour elle d’afficher ses convictions féministes. Elle sera ensuite rejointe par son futur beau-père, le prince Charles, qui la mènera à l’autel.

Et enfin, le secret sera levé sur sa robe : Blanche ? En dentelle ou satin ? Couturier britannique ou étranger ? Elle a été dessinée par Stella McCartney, fille de sir Paul, l’iconique Beatle, croit savoir le site Pagesix.com. « Une robe très ajustée, avec une grande traîne de presque trois mètres, et de la dentelle retombant sur le dessus », y détaille même la créatrice Caroline Castigliano.

La cérémonie en présence de la reine Elizabeth II, des membres de la famille royale et amis, comportera d’autres touches de modernité: le couple a choisi de faire résonner la version de Ben E. King de la chanson « Stand By Me », ou encore l’hymne de l’équipe de rugby du Pays de Galles, « Guide Me, O Thou Great Redeemer » (Guide moi, ô toi Grand Rédempteur).

Le prince William sera le témoin de son frère Harry, Meghan ayant de son côté refusé de choisir entre ses meilleures amies pour n’en fâcher aucune.

La mère de Meghan, Doria Ragland, venue de Los Angeles, sera aux côtés de sa fille. Elle a fait la connaissance des membres de la famille royale et pris le thé vendredi avec la reine au château de Windsor.

Après la cérémonie, les mariés effectueront un tour en calèche à travers la ville pour saluer la foule et iront au repas donné par la reine au château de Windsor pour les 600 invités du couple. Dans la soirée, une réception organisée par le prince Charles réunira 200 personnes au manoir de Frogmore House, à un kilomètre de là.

Frasques familiales

La ville de Windsor, pavoisée, a été investie par les fans dès vendredi: certains n’ont pas hésité à dormir dehors pendant plusieurs nuits pour apercevoir les jeunes mariés le long de leur parcours.

« Nous sommes ici depuis six jours et nous avons passé quatre nuits dehors sur ce petit coin », raconte John Loughrey, Britannique de 63 ans, sur un bout de trottoir.

Des barrières ont été érigées dans les rues et les médias du monde entier ont installé leurs équipements, sous forte présence policière, avec même des snipers sur les toits.

Parmi les invités à la noce figureront 1.200 membres du public qui auront accès à l’enceinte du château, mais aussi des célébrités.

Plusieurs acteurs de la série télévisée américaine « Suits », qui a révélé Meghan Markle au grand public, ont été aperçus ces derniers jours dans les environs de Windsor, dont Patrick Adams, le « mari » de Meghan dans la série, Sarah Rafferty, ou encore Gabriel Macht.

Si aucune liste officielle des invités n’a été communiquée, Victoria et David Beckham, le chanteur Elton John et son mari David Furnish, ou encore la joueuse de tennis Serena Williams, amie proche de Meghan Markle, pourraient être présents.

Seule ombre au tableau dans cette organisation au cordeau: les frasques des membres de la famille Markle. Son père, Thomas Markle, a annulé sa venue au dernier moment, afin de poursuivre sa convalescence suite à une opération du cœur. Il avait provoqué un scandale plus tôt dans la semaine pour avoir posé pour des photos rémunérées.

Ses demi-frère et sœur ont également attiré l’attention en se rendant à Windsor alors qu’ils n’y sont pas invités, après avoir multiplié les propos désagréables sur leur demi-soeur.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte