Société

Démographie : selon l’Ined, le quart de l’Humanité sera africaine en 2050

Vendeurs sur le Cater Bridge à Lagos, métropole de près de 15 millions d'habitants.

Vendeurs sur le Cater Bridge à Lagos, métropole de près de 15 millions d'habitants. © AFP

En 2050, l’Afrique devrait représenter un quart de la population mondiale, avec près de 2,5 milliards d’habitants, selon une étude française de l’Ined, publiée mercredi.

L’Afrique concentrera environ un quart de la population mondiale en 2050, selon une étude bisannuelle de l’Institut français d’études démographiques (Ined), publiée mercredi  2 octobre. Ces prévisions expliquent que 2,435 milliards de personnes vivront sur le continent en 2050, plus du double du 1,1 milliard enregistré en 2013.

Avec 444 millions d’habitants, le Nigeria devrait être le troisième pays le plus peuplé du monde, devant les États-Unis (400 millions). Le classement devrait ainsi être sensiblement modifié, l’Inde passant en tête (1,65 milliard) devant la Chine (1,314 milliard).

La population mondiale atteindra 9,731 milliards d’habitants en 2050 contre 7,141 milliards en 2013. À la fin du siècle, il y aura 10 à 11 milliards d’habitants sur la planète, selon les projections de l’Ined qui réalise ses propres études en parallèle à celles réalisées par les Nations unies, la Banque mondiale ou d’autres grands instituts nationaux. À noter que le cap des 6 milliards avait été dépassé en 1999, et  qu’il aura fallu douze ans pour atteindre les 7 milliards, en 2011.

L’Europe en recul

Selon l’étude, le taux de fécondité mondial est actuellement de 2,5 enfants par femme – contre 5 en 1950 – avec de fortes disparités régionales notamment entre les deux extrêmes que sont le Niger (7,6 enfants par femme) et la Bosnie-Herzégovine (1,2 enfant par femme).

Avec un indice de fécondité de 1,6 enfant par femme, l’Europe continentale sera la seule zone à connaître un recul de sa population, qui passera de 740 millions d’habitants en 2013 à 726 millions en 2050, d’après l’Ined.

L’Amérique passera quant à elle le cap du milliard d’habitants, passant de 958 millions d’habitants en 2013 à 1,228 milliards en 2050, tandis que l’Asie bondira de 4,305 milliards d’habitants en 2013 à 5,284 milliards en 2050 et l’Océanie progressera de 38 à 58 millions, prédit l’institut.

Actuellement le "G7" des pays les plus peuplés est composé de la Chine (1,36 milliard d’habitants), l’Inde (1,276 milliard), les États-Unis (316,2 millions), l’Indonésie (248,5 millions), le Brésil (195,5 millions), le Pakistan (190,7 millions) et le Nigeria (174,9 millions).
 

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte