Extension Factory Builder
14/09/2012 à 16:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Français Denis Lavagne, sélectionneur de l'équipe de football du Cameroun, le 28 octobre 2011. Le Français Denis Lavagne, sélectionneur de l'équipe de football du Cameroun, le 28 octobre 2011. © Archives/AFP

Un sélectionneur (Denis Lavagne) suspendu par le ministre des Sports sans en avoir été averti, un autre (Jean-Paul Akono) qui n’a pas entraîné depuis dix ans et qui est nommé par le même ministre, lors d’une intervention à la radio, moins d’une semaine après une défaite au Cap Vert (0-2) en qualifications pour la CAN 2013. Le football camerounais se donnerait-il (encore) en spectacle ?

Cela se passe comme ça au Cameroun. Un ministre des Sports – Adoum Garoua – peut intervenir sur la radio d’État pour annoncer que le sélectionneur des Lions Indomptables est limogé… et rendre public le nom de son successeur, sans que l’intéressé n’ait été informé au préalable de son éviction. Ce genre de procédé pourrait d’ailleurs attirer l’attention de la Fifa, qui déteste que les gouvernements fourrent leur nez dans les affaires du football.

Depuis jeudi soir, Denis Lavagne, actuellement en France, n’a toujours pas été informé officiellement de sa suspension. « C’est un journaliste qui m’a appris la nouvelle. Je n’ai pas reçu le moindre coup de fil ni du ministre, ni de la Fédération camerounaise de football. À ce jour, je me considère encore comme le sélectionneur des Lions, et apte à la diriger contre le Cap Vert le mois prochain (13 ou 14 octobre à Yaoundé). »

Sans cesse critiqué par une partie des médias depuis sa nomination en octobre dernier, Lavagne a beaucoup ri en prenant connaissance du communiqué du ministère des sports, précisant qu’il « bénéficiera de son salaire jusqu’à la fin de son contrat », c’est-à-dire le 31 octobre prochain. « Depuis que je suis en poste, je n’ai pas été payé. On me doit douze mois de salaire. Je n’ai signé mon contrat d’un an – au lieu de deux comme cela était prévu - que le 4 juin. Je pense que je vais saisir rapidement la Fifa sur ma situation, qui n’est pas acceptable. »

Eto’o a-t-il joué un rôle ?

L’ancien entraîneur de Cotonsport Garoua, nommé en octobre 2011 par Mohammed Iya, le président de la Fecafoot, se présente « comme une victime collatérale des conflits entre la fédération et le ministère. Depuis des mois, j’entends dire qu’on me cherchait un successeur [les noms du Français Joël Muller et du Croate Robert Prosinecki ont circulé, NDLR]. »

Selon nos informations, Adoum Garoua aurait à plusieurs reprises exercé des pressions sur Mohammed Iya pour obtenir la tête de Lavagne avant le déplacement au Cap Vert. Et d’autres sources, qui préfèrent également rester anonymes, évoquent le rôle joué en coulisses par Samuel Eto’o, qui a décliné la convocation de Lavagne pour le match de Praia après avoir purgé sa suspension de huit mois.

« Il a des comptes à régler avec Iya et Rigobert Song, le team manager [lui-aussi très menacé, NDLR]. Et au sein du groupe, il y a des conflits extrasportifs entre les joueurs », affirme l’une d’elles, alors que Lavagne assure que « l’ambiance au sein du groupe est excellente. »

Pour Romarin Billong, l’ancien défenseur des Lions Indomptables, « le problème, ce n’est pas le sélectionneur. Denis Lavagne est critiqué, mais avec Paul Le Guen ou Javier Clemente avant lui, ce n’était pas mieux. Le Cameroun est dans une phase de transition générationnelle. Il y a de bons joueurs, mais ça ne fait pas une grosse équipe. Il y a trop d’attentes autour d’elle. C’est difficile de vivre le présent et de parler d’avenir quand on fait toujours référence au passé… »
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Combats entre l'armée camerounaise et Boko Haram, 2 militaires tués

Combats entre l'armée camerounaise et Boko Haram, 2 militaires tués

Plusieurs dizaine de membres de Boko Haram ont attaqué jeudi soir un village camerounais proche de la frontière nigériane. Deux militaires camerounais sont morts.[...]

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce à une bonne demande mais aussi en raison d'un regain[...]

Cameroun : les "embrouilles" judiciaires d'Eto'o, accusé par son ex de publication de photos obscènes

Hélène Nathalie Koah, l'ex-petite amie de Samuel Eto'o, accuse ce dernier d'avoir publié des photos d'elle dénudée sur le web. Le footballeur camerounais avait déjà porté[...]

Les Camerounais sont-ils trop gourmands ?

En ce mois de juillet, la question de la nourriture ne concerne pas que ceux qui s’en privent pour des raisons de pratique religieuse. Elle taraude ceux qui en sont privés, quand bien même leur budget[...]

Cameroun : le parlement autorise la ratification de l'APE intérimaire

L’accord prévoit un démantèlement tarifaire sur les quinze prochaines années et une libéralisation de 80% des importations venant de l’Union européenne. Devant le blocage des[...]

Expatriés : les villes africaines toujours plus chères !

Les classements 2014 des cabinets Mercer et ECA International montrent que les villes africaines sont toujours plus chères pour les expatriés. En cause : une dépendance forte vis-à-vis des importations[...]

La Cemac entre rebelles, islamistes et pirates

C'est devant une Cemac impuissante que l'État centrafricain s'est effondré. Certes, la Communauté a tenté de s'interposer entre les parties en conflit. Mais pour mieux constater ensuite son[...]

Mondial 2014 - Mboma : "Le Brésil de Scolari n'a jamais voulu changer de système de jeu"

Comme tout le monde, Patrick Mboma a été estomaqué par la demi-finale perdue par le Brésil face à l’Allemagne (1-7), mardi 8 juillet au soir. L’ancien attaquant international[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Cameroun : Zang Adzaba et son Cardiopad, le coeur sur la main

Son invention pourrait sauver des vies... et a déjà bouleversé la sienne. À 26 ans, Arthur Zang Adzaba est le jeune papa du Cardiopad. Il a reçu le prix Rolex à l'esprit[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers