Adama Barrow de retour en Gambie cinq jours après le départ de Yahya Jammeh

Par Jeune Afrique avec AFP

Le président de la Gambie Adama Barrow à son arrivée à l'aéroport de Banjul le 26 janvier 2017. © Jerome Delay/AP/SIPA

Le nouveau président gambien Adama Barrow est rentré ce jeudi après-midi à Banjul, cinq jours après le départ en exil de son prédécesseur Yahya Jammeh. De nombreux Gambiens se sont massés autour de l'aéroport pour l'accueillir.

Parmi l’assistance venue attendre son arrivée, sous la surveillance de militaires sénégalais et nigérians cagoulés et lourdement armés, ainsi que d’un détachement de soldats gambiens, figurait la vice-présidente Fatoumata Jallow Tambajang.

Adama Barrow, en chéchia et tunique blanches, est descendu d’un avion militaire sénégalais portant l’emblème de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), accompagné de ses deux épouses et de plusieurs de ses enfants.

Jammeh en Guinée équatoriale

À l’aéroport de Banjul, une foule était massée depuis le début de l’après-midi pour lui réserver un accueil triomphal, avec des groupes de danseurs et de joueurs de tambour. Accueilli au Sénégal depuis le 15 janvier à la demande de la Cedeao, Adama Barrow différait son retour, invoquant des inquiétudes pour sa sécurité.

Vainqueur de l’élection du 1er décembre face à Yahya Jammeh, qui avait initialement reconnu sa défaite avant de se raviser le 9 décembre, Adama Barrow avait prêté serment le 19 janvier à l’ambassade de Gambie à Dakar. Il n’était plus apparu en public depuis. Quant à Yahya Jammeh, il a finalement quitté le pays le soir du 21 janvier pour être accueilli par la Guinée équatoriale.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici