Dossier

Cet article est issu du dossier «50 femmes puissantes»

Voir tout le sommaire
Politique

Afrique du Sud : Thuli Madonsela, Madame Anticorruption

Thuli Madonsela : médiatrice de la République. © Gallo images/Getty

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.

Formellement, Thuli Madonsela, 52 ans, n’a qu’un pouvoir limité. Médiatrice de la République d’Afrique du Sud depuis 2009, elle dirige certes une équipe de 150 enquêteurs. Mais elle ne peut ni poursuivre ni juger directement : elle doit se contenter de publier des rapports.

Grâce à son courage, à sa pugnacité et à la précision de ses enquêtes, elle a toutefois réussi à devenir le pire cauchemar du chef de l’État. En mars 2014, après deux ans d’investigation, cette ancienne militante antiapartheid a en effet publié un rapport très critique sur les travaux effectués avec de l’argent public dans la résidence privée de Jacob Zuma à Nkandla. Thuli Madonsela les a chiffrés à 16 millions d’euros et a estimé que le président devait en restituer une partie.

Dans un pays aussi inégalitaire et où une partie de l’élite est accusée de s’enrichir illégalement, cette femme aux origines modestes, qui a participé à la rédaction de la Constitution dans les années 1990, incarne désormais l’intégrité et la lutte contre la corruption. Les demandes d’enquête qui lui parviennent sont en forte augmentation.

Passez votre souris sur les boutons puis cliquez sur le nom des personnalités pour lire leurs portraits.
© Infographie : Elena Blum pour Jeune Afrique

Lire les autres articles du dossier

«50 femmes puissantes»

Fermer

Je me connecte