Panafricain

Makhtar Diop : « Il faut faire tomber les obstacles au commerce interafricain »

Mis à jour le 7 octobre 2022 à 10:53

En mars 2011, la Banque mondiale lançait sa nouvelle stratégie pour l’économie africaine, basée sur trois piliers fondamentaux : l’emploi des jeunes, la résilience aux chocs externes et l’amélioration de la gouvernance. Nommé en janvier 2012 vice-président de la Banque mondiale en charge de l’Afrique, Makhtar Diop dresse pour Jeune Afrique un premier bilan de cette nouvelle politique. L’ancien ministre sénégalais des Finances se montre confiant, tout en affirmant que les efforts engagés depuis un an doivent être poursuivis. Interview.