Panafricain

Michel Kazatchkine : « Je ne pouvais plus rester au Fonds mondial de lutte contre le sida »

Mis à jour le 7 octobre 2022 à 10:54

Alors que le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a fêté ses dix ans d’existence, plusieurs scandales sont venus ternir l’image de l’institution ces derniers mois. Malversations dans quatre pays d’Afrique, accusation de versement de fonds à Carla Bruni-Sarkozy et certains de ses proches, l’année 2011 a été difficile pour le Fonds qui subit en outre les revers de la crise économique mondiale. Pour restructurer l’institution, la décision a été prise de nommer un directeur général. Une mesure qui n’a pas plu au directeur exécutif Michel Kazatchkine. « Le Conseil d’administration a fait le choix de mettre sur moi une pression telle que je ne pouvais plus rester » explique-t-il, pour justifier son départ. Interview.