International

Sharif el-Gamal : « Aux États-Unis, la communauté musulmane est l’une des plus influentes »

Mis à jour le 7 octobre 2022 à 10:56

Il est à la tête de l’une des initiatives les plus controversées depuis ces dix dernières années aux États-Unis : un centre islamique nommé « Park51 », qui doit voir le jour à deux blocs de Ground Zero, à Manhattan. La polémique, alimentée par les familles des victimes du 11 septembre 2001 et de nombreux blogueurs conservateurs, a éclaté en 2009. Mais Shérif el Gamal, le promoteur immobilier du projet, refuse d’être taxé de provocateur. Il explique à jeuneafrique.com les raisons qui le poussent à défendre son projet, envers et contre tout – ou presque. Interview.