RD Congo

Docteur Denis Mukwege : Au Kivu, le viol demeure une véritable stratégie de guerre

Mis à jour le 23 janvier 2015 à 19:00

Depuis plus de deux mois, le docteur Denis Mukwege, médecin-chef de l’hôpital Panzi, à Bukavu, se trouve en exil forcé en Belgique où il s’est abrité après la tentative de son assassinat dans la capitale du Sud-Kivu. Le gynécologue congolais, qui se consacre depuis seize ans aux soins apportés aux femmes violées à l’est de la RDC, espère bien retourner sur le terrain pour poursuivre son combat. Interview.