Nigeria

Abdul Samad Rabiu : « La Zlec ne devrait concerner que des marchandises 100% africaines »

Mis à jour le 20 mai 2019 à 14:28

À quelques jours de l’entrée en vigueur de la Zone de libre échanges continentale (Zlec), Jeune Afrique vous propose une série d’entretiens avec des chefs d’entreprise qui donnent leur point de vue sur ce traité. Retrouvez dans ce premier volet l’homme d’affaires nigérian Abdul Samad Rabiu, PDG de BUA Group, une entreprise active dans le ciment et l’agro-alimentaire. Il explique notamment pourquoi le Nigeria se refuse pour l’instant à intégrer cet espace de libre-échange continental.