Cameroun

Léonora Miano : « J’appartiens à l’Afrique de manière inconditionnelle »

Mis à jour le 23 janvier 2015 à 18:24

Le 6 novembre 2013, Léonora Miano, écrivain camerounaise, se voyait couronnée du prix Femina pour La saison de l’ombre. Un romen qui relate la traite nergière, mais du point de vue de ceux qui sont restés et qui ont vu leurs proches disparaître. Pour l’occasion, sa maison d’édition, Grasset, organisait une petite fête.