RD Congo

Freddy Kita : « Nous attendons la libération de vrais prisonniers politiques » en RDC

Mis à jour le 7 octobre 2022 à 10:47

De passage à Paris, le secrétaire général de Démocratie chrétienne, Freddy Kita, a accepté de revenir sur les poursuites judiciaire lancées contre le président de son parti, Diomi Ndongala, en détention après avoir été inculpé du viol de deux mineures. Il accuse d’ailleurs le président congolais, Joseph Kabila, de ne pas respecter les recommandations issues des « concertations nationales » qui ont eu lieu récemment à Kinshasa entre la majorité au pouvoir, certains partis d’opposition et les membres de la société civile. Il en va ainsi, selon lui, de la récente grâce présidentielle qui n’a pas concerné les « vrais prisonniers politiques », dit-il. Interview.